Booster la productivité dans le secteur de l’habillement et du textile en Haiti

Le 11 décembre 2018, le projet LEVE (Local Enterprise Enterprise and Value Chain Enhancement) de l’USAID a octroyé une subvention de 151 657 dollars à Haiti Premier Apparel S.A., une compagnie haïtienne dont les fondateurs sont établis dans l’industrie du vêtement depuis plus de 35 ans.

Basé à Port-au-Prince, Haïti Premier Apparel (HPA) est spécialisé dans la production de vêtements de travail pour le marché américain. Avec un effectif actuel de 1 300 personnes, HPA fabrique environ 320 000 vêtements de travail par mois pour quatre clients internationaux, dont CINTAS, l’un des plus importants acheteurs opérant en Haïti et un fervent promoteur de la législation HOPE II / HELP.

En 2017, l’un des clients de HPA leur avait demandé d’augmenter la production de 28 000 pièces par mois à 52 000 pièces, puis à 72 000 pièces. Afin de satisfaire la demande toujours croissante des clients, HPA avait besoin de rénover ses équipements et a sollicité l’assistance de USAID LEVE pour se procurer l’équipement nécessaire à l’accroissement de sa production. Ces nouvelles machines permettront à HPA d’augmenter son rendement tout en améliorant sa productivité et sa qualité globale. Pour relever ce nouveau défi, HPA envisage d’installer une ligne de production supplémentaire. Au lieu d’être configurée comme un système modulaire traditionnel, où les travailleurs sont payés en groupe, ils installeront un système de regroupement progressif, ce qui incitera chaque travailleur à être plus productif, car ils seront mieux payés individuellement. Ils vont embaucher de nouveaux employés pour cette ligne, ainsi qu’un ingénieur américain qui aidera à la mise en œuvre du nouveau système.

Pour cette expansion, 60 nouveaux opérateurs seront embauchés immédiatement, et 150 autres d’ici six mois à un an. Grâce à cet investissement, HPA s’attend à une augmentation de 20% de son chiffre d’affaires total.