MODERNISER LA COMMERCIALISATION DU RAISIN HAÏTIEN

Le 22 février 2019, le projet LEVE de l’USAID a attribué à “Le Vieux Chardo” une subvention de 65 000 dollars des États-Unis pour cofinancer le transport et l’emballage de leurs vendanges ainsi qu’un système d’énergie solaire. Le Vieux Chardo produit et commercialise des raisins à Chardonnières, dans le sud d’Haïti. L’appui de LEVE permettra à la société de commercialiser efficacement les raisins dans la région métropolitaine et d’accroître ainsi la valeur marchande des raisins cultivés localement, ce qui encouragera la production de raisins et réduira les importations.

Les pommes et les raisins sont les deux fruits importés qui sont toujours présents dans les rayons des supermarchés de la métropole de Port-au-Prince. La consommation de raisins frais n’a cessé d’augmenter en Haïti pour atteindre 500 000 USD en 2018. Les Chardonnières, situées sur la côte sud d’Haïti, produisent des raisins depuis l’époque coloniale. En déclin jusqu’à la création du Vieux Chardo et avec l’aide de plusieurs partenaires tels que l’Institut interaméricain de coopération pour l’agriculture (IICA) et USAID LEVE, la société encourage la production de raisins afin que le produit puisse rivaliser avec les produits importés. Cet objectif étant maintenant atteint, le nouveau défi consiste à commercialiser le produit.

Grâce à la subvention de l’USAID LEVE, Le Vieux Chardo pourra conditionner, transporter et commercialiser les raisins afin qu’ils puissent concurrencer dans les supermarchés métropolitains les produits importés. Cet investissement permettra au moins de doubler les ventes car la valeur du raisin à Port-au-Prince peut être deux ou trois fois plus élevée que dans la région des Chardonnières. En conséquence, toute la chaîne de valeur bénéficiera de revenus plus élevés, cinq nouveaux emplois permanents seront créés ainsi que, si les augmentations de production prévues se maintiennent, au moins vingt-cinq emplois saisonniers supplémentaires.

Alix Denis Hibbart, propriétaire du Vieux Chardo, a déclaré lors de la cérémonie de signature de ce partenariat : «Nous sommes très heureux de cette subvention de l’USAID. Cet investissement nous permettra d’améliorer notre efficacité et d’être plus compétitifs sur le marché métropolitain de Port-au-Prince, ce qui augmentera nos ventes », explique-t-il. «La subvention de l’USAID permettra à un plus grand nombre d’agriculteurs partenaires de produire et de vendre du raisin, leur offrant ainsi à leurs familles de meilleurs moyens de subsistance.»

«Le Vieux Chardo» a débuté en 2011 et a été officialisé en 2016 avec l’idée de développer une chaîne de valeur complète des produits à base de raisin. À l’instar d’autres pays, il souhaite non seulement produire des raisins frais destinés à la consommation, mais aussi transformer ses raisins en jus et en confitures. Ces procédés nécessiteront des investissements et une formation importants, mais ils constituent l’évolution naturelle de cette activité et contribueront à faire de Chardonnières, la capitale des raisins pour Haïti et, pourquoi pas, pour toute la région des Caraïbes. Dans la poursuite de cette vision, Le Vieux Chardo tente de faire participer tous les acteurs de la chaîne de valeur en fournissant les plantules aux agriculteurs et en les aidant à commercialiser leurs produits.

Avec le soutien de LEVE, le projet Le Vieux Chardo contribuera à la réalisation de l’un des objectifs du gouvernement haïtien qui consiste à stimuler la production agricole afin d’améliorer la sécurité alimentaire et de réduire la dépendance du pays à l’égard des importations.